HISTORIQUE



Historique du Monastère de la Protection de la Mère de Dieu à Wentworth..

C’est à l’automne 2004 que l’Archevêque Nicolae de Chicago, pour l’archevêché roumain des deux Amériques, acceptait la Communauté monastique de la Protection de la Mère de Dieu et donnait au hiéromoine Cyrille le titre de higoumène.

Quelques temps après Denis Marier se joignait au Père Cyrille pour recevoir sa formation monastique. Il a été tonsuré rassophore sous le mon de Frère Élie.

C’est en août 2005 que la Communauté achetait la propriété à Wentworth et s’y installait. Le garage était transformé en église temporaire et le 1er octobre suivant l’Archevêque venait faire la bénédiction et y célébrait la Divine Liturgie avec plusieurs prêtres de Montréal.

En 2007 la maison était agrandie pour avoir des chambres plus convenables pour les moines. On y aménage aussi une bibliothèque.

En février 2008, Mgr Jean Cassien de Vicina, évêque vicaire pour l’Archidiocèse, venait s’établir au Monastère.

A l’été 2009, nous avons construit l’ermitage sainte Anne pour l’accueil des femmes.

A l’automne 2014, nous avons construit le chemin de ceinture et nous avons préparé l’emplacement du cimetière.

Le 5 mars 2017, nous avons quitté l’Église roumaine et nous sommes passés sous l’omophore du Métropolite Michel de l’Éparchie orthodoxe de Paris et de toute la France, dans le Patriarcat de Kiev.

Nous consacrons maintenant toutes nos énergies au projet de la construction de notre église.

Ciergerie.

Fondé sur le bénévolat, la fabrique de cierges en cire d’abeilles, donne au Monastère un  revenu supplémentaire pour notre projet d’église.

Ainsi le samedi la petite équipe se rassemble pour un travail exigeant mais toujours exécuté dans la joie. Plusieurs paroisses ont choisi d’acheter nos cierges pour leur qualité et aussi pour nous encourager.

C’est le Frère Élie qui est le responsable pour l’organisation du travail et pour les commandes.

Hôtellerie.

Comme dans tous les Monastères nous faisons l’accueil des hôtes qui viennent se ressourcer. Pour le moment nous avons deux places pour les hommes et deux places pour les femmes. Cet accueil est important au dire même de saint Basile et de saint Benoît. C’est la fonction servante du Monastère, de même que toute l’Église est servante des hommes.



Le monastère et la chapelle (septembre 2007)

PAGE PRINCIPALE
HISTORIQUE
CALENDRIER LITURGIQUE
LES HORAIRES
NOUVELLES
HOMELIE DU DIMANCHE
CHANTS DE LA PROTECTION
CIERGERIE
HOTELLERIE MONASTIQUE ET RETRAITE
MULTIMEDIA
COORDONNÉES
DONS
banner
title
copyright 2011 monastereprotection.com | all rights reserved