Le Patriarche Bartholomée 1er de Constantinople redonne la canonicité aux Évêques schismatiques de l’Ukraine pour créer une nouvelle Église autocéphale. (text integral)

Archimandrite Cyrille
Wentworth, 1er novembre 2018
(Texte lu à Radio V.M. le 10 octobre 2018)



Le Patriarcat de Constantinople réaffirme son droit à accorder l’autocéphalie à l’Église d’Ukraine

Communiqué du Saint-Synode du Patriarcat de Constantinople concernant l’Ukraine

« Le saint et sacré Synode, sous la présidence de Sa Toute-Sainteté [le patriarche Bartholomée, ndt], s’est réuni en session ordinaire du 9 au 11 du mois d’octobre 2018. Lors de celle-ci ont été examinés et discutés les sujets portés à l’ordre du jour.
Le Saint-Synode s’est occupé particulièrement et en détails de la question ecclésiastique de l’Ukraine, en présence également des exarques envoyés en Ukraine, à savoir Son Éminence l’archevêque de Pamphilon Mgr Daniel et de Son Excellence l’évêque d’Edmonton Mgr Hilarion, et, après des discussions étendues, a décidé de :
1) Renouveler la décision, déjà prise, d’octroi par le patriarche œcuménique de l’autocéphalie à l’Église d’Ukraine.
2) Rétablir maintenant la stavropégie du Patriarcat œcuménique à Kiev, l’une de ses nombreuses stavropégies en Ukraine qui y ont existé depuis les siècles passés.
3) Conformément aux privilèges canoniques du patriarche de Constantinople, lui permettant de recevoir les recours en appel des hiérarques et des autres clercs de toutes les Églises autocéphales, d’accepter les demandes y relatives de Philarète Denisenko et de Macaire Maletitch et de ceux qui sont avec eux, lesquels se trouvaient en schisme non pas pour des raisons dogmatiques, et de les rétablir dans leur dignité épiscopale ou sacerdotale, ainsi que de recevoir leurs fidèles dans la communion ecclésiale.
4) Révoquer la validité de la lettre synodale de 1686, délivrée en raison des circonstances de l’époque, par laquelle il était donné, selon l’économie, le droit au patriarche de Moscou d’ordonner le métropolite de Kiev, élu par l’assemblée clérico-laïque de son diocèse et devant commémorer « en premier lieu » le nom du patriarche œcuménique en signe de dépendance canonique.
5) D’appeler toutes les parties impliquées à éviter de s’emparer d’églises, monastères et autres propriétés, comme de tout autre acte de violence et de vengeance, afin que prédomine la paix et l’amour du Christ.

Au patriarcat, le 11 octobre 2018 »



Quelques notions d’ecclésiologie et d’histoire à propos des droits et devoirs historiques, canoniques et ecclésiologiques du Patriarcat de Constantinople sur la Métropole de Kiev
( document html)



Visite pastorale 2018 de Son Éminence le Métropolite Michel de Paris et de toute la France au Monastère de la Protection de la Mère de Dieu à Wentworth Québec

Divine Liturgie le dimanche 30 septembre 2018 






Notre Communauté monastique. De gauche è droite, Père Archimandrite Nicolas Giroux, higoumène du Skite de St-Élie du Mont Carmel à Toronto; Le père Archimandite Cyrille Bradette, Abbé du Monastère de la Protection de la Mère de Dieu à Wentworth au Québec, et le hiérodiacre Denis Marier du Monastère de la Protection.


Chirotonie diaconale  célébré par Son Eminence le Métropolite Michel de France, du nouveau hiérodiacre Denys lors de la divine liturgie  du  dimanche après la Croix (17 septembre 2017) Fête de la Protection de la Mère de Dieu dans l'église du Monastère de la Protection de la Mère de Dieu à Wentworth Quebec.
(plus de details ici)


 

Événement :
Le 17 avril 2017, à la Liturgie du lundi radieux, le Frère Élie a été tonsuré au Petit Habit et est devenu le Père Denis. Il a été confié à la protection de saint Denis de Kiev, moine à la Grande Laure à Kiev. On raconte que, le jour de Pâques, en encensant les ossements des moines décédés, il aurait annoncé la Résurrection en disant : Christ est ressuscité! Et les ossements auraient répondu d’une voix forte : En vérité il est ressuscité! Au monastère nous avons trois parcelles d’ossement de ce saint. [PHOTOS - ici]



Mit_Michel
Son Éminence le Métropolite Michel de Paris et de toute la France
http://www.metropole-orthodoxe-de-france.com



Liste des reliques conservées au Monastère de la Protection de la Mère de Dieu à Wentworth au Québec.
[la liste]




 

Communiqué

Une église de style Maramures au Québec

Le monastère de la Protection-de-la-Mère-de-Dieu annonce un projet de construction d’une église abbatiale d’une architecture typique des églises de la région de Maramures en Roumanie.

Par la construction de cette église, le monastère veut rendre grâce à Dieu tout en faisant connaître au Québec ce style architectural célèbre de par le monde et rappelant aux Roumains maintenant résidents du Canada leur riche patrimoine.

Que Dieu bénisse tous ceux qui contribueront à la réalisation de ce projet.

Pour plus d’information, communiquez avec le père Cyrille au (450) 533-1114 ou visitez le site du monastère :

www.monastereprotection.com

Wentworth, Qc., le 1er décembre 2014

 


Suaire de Sainte Parascève de Iasi

Suaire de Sainte Parascève de Iasi Saint Efrem le nouveau
paraschivaSF



Nouvelle page -TÉMOIGNAGE



Nouveau Livre !!!

De l’Image à la Ressemblance
Les Icônes des douze fêtes majeures
par le père Cyrille (Bradette)
Higoumène du monastère
de la Protection-de-la-Mère-de-Dieu
(Québec)[détails..]

La fête de la Protection de la Mère de Dieu, célébrée le 1er octobre, rappelle une vision de saint André, un fol en Christ du Xe siècle, un jour qu’on célébrait une vigile dans l’église des Blachernes à Constantinople. À la quatrième heure de la nuit, le saint en prière éleva les yeux vers le ciel et vit la sainte Mère de Dieu se tenir au dessus de l’assemblée et recouvrir ses fidèles de son« maphorion ». La Mère de Dieu voulait signifier par là qu’elle protégeait la ville impériale et, par analogie, toute la sainte Église dont elle est le Signe.

La Protection de la Mère de Dieu
(Pokrov) (Icône de la Chapelle)


LE MONACHISME ORIENTAL

L’un des traits les plus remarquables du monachisme oriental est son unité à travers le temps et l’espace. Il a, certes, connu des développements importants au cours de son histoire mais il n’en est pas moins resté, à chaque époque et de nos jours encore, parfaitement homogène. Cette histoire n’est marquée ni par l’apparition d’ordres nouveaux, ni même par des réformes d’observance telles qu’en a souvent connues l’Occident.

Cette stabilité est la conséquence d’un certain nombre de caractères que ce monachisme a hérité, dans l’ensemble, de ses premiers maîtres, les Pères du désert du IVe siècle. Au cours des siècles, ses institutions se sont précisées sous l’influence de saint Basile, auteur de la Règle, des principaux conciles, de la législation impériale, de saint Théodore Studite; sa spiritualité s’est enrichie de l’apport des grands spirituels syriens, saint Éphrem et saint Isaac de Ninive, puis des moines du Sinaï et de l’Athos; sa vie liturgique s’est développée grâce aux créations des moines de Palestine et du Studion à Constantinople. Mais ces éléments nouveaux, assimilés par la tradition vivante, n’ont jamais modifié sensiblement l’orientation et l’esprit qui lui avaient été infusés dès l’origine. »

Père Placide Deseille, Nous avons vu la vraie lumière.

 

PAGE PRINCIPALE
HISTORIQUE
CALENDRIER LITURGIQUE
LES HORAIRES
NOUVELLES
HOMELIE DU DIMANCHE
CHANTS DE LA PROTECTION
CIERGERIE
HOTELLERIE MONASTIQUE ET RETRAITE
MULTIMEDIA
COORDONNÉES
DONS
banner
title
copyright 2011 monastereprotection.com | all rights reserved